Spécificités architecturales et tendances d'aménagement




Les spécificités architecturales de Cocoon et les tendances d’aménagement de bureaux actuelles et futures, par Félix Stämpfli d’ass architectes associés et Carole Zoller, Associate chez Jones Lang LaSalle Genève

Félix Stämpfli, Associé d’ass à Genève, vous êtes l’architecte de Cocoon, magnifique ensemble à l’architecture audacieuse qui verra le jour en 2021 à Bussigny/Lausanne. Pouvez-vous nous dire quelle a été votre source d’inspiration ?
FS : Grâce à notre participation au long processus de planification et à la collaboration avec les urbanistes, l’implantation du projet a pu murir en s’imprégnant des spécificités du site, existantes et futures.

Les réflexions portées sur ce projet sont le fruit de nombreuses années d’études sur la conception de surfaces administratives. Les projets réalisés au sein du bureau, notamment par nos prédécesseurs, ont fortement influé sur la manière d’appréhender la conception de ce type d’espace. Le mot d’ordre a toujours été « flexibilité », afin de répondre aux mieux aux attentes des futurs utilisateurs.

La lumière occupe une place de choix dans votre réflexion architecturale. Comment cela se concrétise et quels sont les avantages pour les futurs utilisateurs de Cocoon ?
FS : C’est intéressant que vous parliez de lumière, car pour nous c’est avant tout l’énergie qui est au centre de la réflexion. La Lumière n’est qu’une partie de ce tout.

Effectivement, l’impact de la morphologie d’un projet sur son comportement énergétique dépend principalement de sa relation avec le rayonnement solaire, donc la lumière. Le défi que relève ce projet est de faire entrer la lumière et tout ce qu’elle apporte de positif (énergie, vue, lumière naturelle), sans subir son impact sur le confort.

Dans le cas d’espèce, le principe de façade « à caissons ventilés » a justement été développé pour relever ce défi. Les mesures d’ambiance réalisées sur un prototype démontrent que le niveau de confort sera particulièrement élevé, tout en conservant une ouverture visuelle sur l’extérieur sur toute la hauteur de l’espace.



Félix Stämpfli - ass architectes associés

L'organisation des espaces de travail doit répondre aujourd’hui à des logiques différentes. Quelles sont les grandes tendances en matière d’aménagement ou de design dans les bureaux ? Il est, en effet, peu aisé de s’y retrouver parmi le corpworking, le flex office, la biophilique, etc ?
CZ : La tendance actuelle est à la flexibilité, à l’ergonomie et à l’efficience des places de travail. Les différents types d’aménagements (corpworking, flex office, boiphilique, etc..) sont une adaptation résultant du type d’activité du locataire, de sa philosophie et des valeurs d’entreprise.

Toutes ces tendances se rejoignent sur le fait d’obtenir des surfaces de travail améliorant la productivité et le bien-être des collaborateurs ainsi qu’une optimisation de l’espace loué.


Qu’en est-il des open space? Est-ce que l’engouement pour de tels espaces va continuer de susciter de l’intérêt ou, au contraire, va demander une redimension des espaces de travail ?
CZ : La configuration en open space tend à se démocratiser de plus en plus. Encore une fois, cette tendance doit pouvoir être adaptée au type d’activité du locataire et aux besoins qui en résultent.

L’open space suscite de l’intérêt car il permet d’optimiser les espaces loués (pas de perte de surface dû au cloisonnement). Mais l’ère du tout open space est révolu. Les sociétés cherchent de plus en plus à les associer à des espaces collaboratifs, privatifs, formels ou informels, et de détente.


Comment se présentent les espaces à louer au sein de Cocoon, en particulier dans le bâtiment Ellipse et le bâtiment écran ?
CZ : Les surfaces de Cocoon seront livrées semi-aménagées, c’est-à-dire équipées de faux-planchers techniques et de faux plafonds. En complément, une participation du propriétaire est prévue pour la moquette ainsi que le cloisonnement.

Le Bâtiment Ellipse pourrait, par exemple, répondre aux besoins d’un siège d’une société recherchant des espaces modulables, lumineux et écologiques. Il propose en effet des espaces adaptés à tout type de work-settings (espaces collaboratifs, formels et informels, bureaux individuels, open spaces, etc.), tout comme les autres bâtiments du projet Cocoon d'ailleurs. 

Le Bâtiment écran serait l'écrin idéal pour des sociétés de coworking, des fitness et autres sociétés pouvant amener des services sur le site ainsi que des start-ups.



Carole Zoller - Jones Lang LaSalle


http://www.a-concept.ch/
http://www.jll.ch/switzerland/fr-fr






download

image description
brochure  

contact

JLL
Jones Lang LaSalle (Geneva) SA
Rue François-Bonivard 6,
1201 Geneva

Register to our newsletter